Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 18:10

 

Voila, ça se termine... 3 années ça méritait bien un petit film...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by etienne et lila
commenter cet article
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 14:16

Allez, il est temps de finir l'électricité.

 

Un peu flippé pour le compteur triphasé, j'ai rappelé mon superviseur...

 

Me voila bien rassuré, il nous propose sa "petite" assistance: 300 euros pour 2 demi-journées pour expliquer tout ça, plus tout le matos pour travailler correctement et le plan du compteur.

 

Donc 1ère demi journée: branchement des prises, interrupteurs.... en biocompatible...

 

Ca se passe super bien, il vient avec une petite malette pour nous (pinces, dénudeur, wago, bande thermo rétractable, multimètre...). On fait ensemble trois prises et un circuit lumière, on vérifie au "compteur" la continuité du blindage avec le multimètre: Bip Bip... Nikel...

 

   Avant de partir il nous explique comment faire des boites blindées, nous fourni la peinture, les rivet et les cosses... et c'est parti..

me voila bien rassuré!

 

Voila un petit condensé:

 

1) circuit prise

 

. on commence par la fin du circuit pour remonter au compteur.

. la mise à la terre du blindage se fait sur la dernière prise (comme ça on peut  vérifier au compteur la continuité du blindage... sans erreur possible!)

 

 

P1000534.JPG

 

   

 

 

    On a donc 3 fils. Il faut dénuder la phase pour trouver son blindage... C'est la phase la plus délicate... il ne faut pas couper le drain du blindage

 

 

 

 

 

 

 

 

. on protège le drain de blindage car il est fragile:

 P1000535.JPG

 

 

 

 

   On enfile une bande thermorétractable sur le drain

   On chauffe avec un décapant thermique.

 

  

 

 

 

 

 

 

P1000537.JPG

 

 

   on enfile une bande plus grosse pour englober le cable de phase..

 

 

  et voila pour la préparation du blindage.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000539.JPG

 

   on insère alors la boite d'encastrement: 67*50

 

on voit la reprise de blindage sur la boite (rivet + fil). On s'en occupera à la fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois là, le travail est le même que pour l'élec traditionnelle:

 

P1000541.JPG 

 

 

 

  on dénude les fils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000544.JPG

 

 

 

 

 

 

  on branche la prise en respectant les couleurs, on laisse les fils de blingage à part.

 

 

 

 

 

 

P1000546.JPG

 

 

   Une fois tout branché, on rajoute un fil terre dans la prise(1,5mm) pour le raccorder aux fils de blindage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000548.JPG

 

 

  on relie les fils de blindage avec un petit truc bidulle chouette qui se pince (je connais pas le nom mais c'est top)

 

 

 

 

Voila, on a plus qu'à bourrer dans la boite (d'où l'interêt d'avoir 50 de profondeur), visser de niveau et mettre le cache..

 

 

 

 

 

P1000551.JPG

 

 

 

 

 

     et voila.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les repiquages on fait pareil sauf que les drains de blindage sont tous reliés ensemble sans être mis sur la terre de la prise.... Une fois au compteur on vérifie avec un voltmètre la continuité du blindage: re-bip....!

 

 

 

2) circuit lumière

 

 

Pour le circuit lumière, dans les interrupteurs, les fils neutre et terre ne sont pas reliés à l'interrupteur mais simplement entre eux avec un wago (continuité jusqu'aux lumières)

 

P1000552.JPG

 

 

   ici, nous avons un interrupteur va et vient (1 phase blindée rouge, et 2 fils de va et vient noirs blindés + les fils neutre et terre)

 

   On prépare les blindages comme indiqué si dessus, on insère la boite d'encastrement, on coupe les fils neutre et terre plus courts et on les relie avec un wago (triple ici)

 

 

 

 

 

 

P1000553 

 

 Bon là, c'est un autre interrupteur (simple avec repiquage et 2 wago doubles).

 

 

  Sur les circuits lumières, les blindages sont reliés entre eux (continuité) dans les interrupteurs et sont mis à la terre sur les dcl (lumière).

 

 

 

 

 

 

Voila pour la 1ère étape.

Dans 10 jours, une autre demi journée pour le branchement du compteur. Le temps de finir toutes les boites, d'acheter le matos (liste fourni par l'électricien) pour le compteur... A suivre

 

 

Si vous êtes autoconstructeur, ce que propose Gilles, c'est vraiment super bien. http://www.biocem-habitat.fr/  venez de ma part (etienne).

 

 

 

 

 

 

 

Published by etienne et lila
commenter cet article
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 14:07

Aller, après 3 semaines accroupi sur les planchers, un p'tit peu d'air fera du bien.

 

Donc on s'occupe de la pelouse. Pas grand chose à dire:

 

- l'agriculteur du coin laboure la terre:"et mon gars faut mett' du Round'up".... du round quoi??? Ca ce vend encore cette merde là....???????!

- location d'un rotovateur (60 euros la demi journée)

- passage du rateau: on enlève les caillous mais surtout toutes les bottes d'herbes.... dur dur...

- on sème à la main... un vrai bonheur....

- on passe le rouleau et on arrose

Pour l'arrosage les cuves + une pompe, ça marche très bien.

 

Maintenant on attend que ça sorte et on conserve le sol humide... on essaie.

 

 

P1000523.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by etienne et lila
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 21:53

Alors pour la salle de bain du logement, après avoir longuement potassé la pose de carrelage sur dalle bois, j'ai abandonné..... C'est environ 30 euros/m² simplement pour les accessoires (colles, joints, natte...)....! donc pour le moment ce sera du lino.... ...

   Avant de poser l'osb4 du plancher, il faut réaliser la plomberie (évacuations et arrivées d'eau).

P1000226.JPG
  Evacuations en 50mm: Une chute pour un lavabo et une baignoire. Tout est bien expliqué dans le livre de chez eyrolles "la plomberie"

   En résumé: 
Une pente de 2mm/m
Une fixation (collier) tous les 80cm en horizontal
Une dilatation tous les 3mètres
Un coude à 90° avec 2 coudes à 45°




P1000229.JPG

 pour l'évier, une évacuation en 50mm et 2 arrivées d'eau en 12mm.












   ensuite on peut mettre le plancher en OSB4

P1000232.JPG
  L'osb est vissé sur les pannes et par sécurité contre les infiltrations on a jointé les plaques entre elles.


   Voila, manque plus que le lino...


Published by etienne et lila
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 20:57

Pour le sol du rdc, nous avons du carrelage pour le coin repas, du parquet dans le reste et du "béton ciré" sous le futur poele.

   1) le carrelage

     Pour le coin repas, nous sommes sur la dalle (fondation) non isolée. il faut donc isoler, couler une chape et poser le carrelage. Pour être au niveau des seuils de portes, nous avons 11cm: 4cm d'isolant et 6cm de chape et 1,5cm de carrelage. Le compte est bon.... et le top c'est que ça correspond pile poils à 2 chevrons croisés + le parquet massif!!!

   Alors, pour isoler on a pris du liège en 4cm. C'est top comme produit: simple à poser, à couper, sans poussièreà respirer et on coule directement dessus!!! le pied quoi!
 Bon le hic c'est que c'est pas très écolo à la production (des hectares de chênes liège...au portugal!)

P1000289.JPG
 on commence par mettre une bande de résilience le long des murs (ici du liège de 4mm) ensuite on pose juste le liège au sol en les serrant bien... c'est tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000296.JPG

 Ensuite on coffre pour délimiter la dalle. le coffrage est ici à fleur du niveau haut de la chape.

   On vérifie bien que toutes les gaines sont bien passées, que les évacuations sont bonnes (et fermeés pour ne pas mettre de béton dedans)

  les gaines sont fixées au liège pour ne pas qu'elles remontent à la surface de la dalleP1000297.











   Demain matin on coule le béton: une toupie de béton autonivelant avec fibres....

Question budget: 10,90ht pour le liège et 130ttc de béton

 RAS pour la coulage si ce n'est qu'il faut prévoir plus de fixations des gaines pour ne pas qu'elles remontent!...

 

P1000519

 

   Et puis finalement, on c'est dit qu'on tenterait bien un "béton ciré" bricolé.

   donc après de longues recherches, et l'aide de Wiliam Grandordy (voir lien ci-dessous), on peut donc mettre:

  . deux couches d'huile minérale biofa spéciale sol béton que l'on peut colorer

  . Une finition au naplana.

 

 Comme on a loué une ponçeuse de parquet pour le week-end, on en a profiter pour poncer la dalle.... Bon ça bouffe des bandes et ça fait de la poussière mais ça l'a fait..!

 

 

 

   Là, on met la première couche d'huile transparente... la couleur est en cours de réflexion.... affaire à suivre.

 

 

 

Le site http://www.grandordy.fr/p06_03.php explique bien comment faire un vrai béton ciré écolo et pas cher!! si si. N'hésitez pas à le contacter, il est vraiment très sympa et de bons conseils

 

 

 A suivre dans les jours prochains.

 



   2) le plancher

    Pour la pièce du bas, on a opté pour un plancher massif en chêne (très résistant). Après une belle rencontre à la scierie des cèdres avec J.M, on négocie un super plancher en chêne de 21mm avec 3 largeurs panachées (3 planches de 170mm pour 2 planches de 135mm et 1 de 10mm), le tout en grande longueur et pour 35ht! donc une bonne adresse pour tous...!

   Là encore on est sur la dalle non isolée. Donc on fait un double "liteaunage" croisé avec des chevrons.

Les premiers chevrons sont fixés dans la dalle avec des chevilles et des vis à frapper. P1000269.JPGIls sont espacés de 57cm (taille de mes panneaux de laine de bois restant) et sont mis à niveau avec des cales de menuiserie.
P1000270.JPG













On a donc 4cm de laine de bois en panneau entre les premiers chevron et 5cm d'isolant en vrac par dessus (2ème chevrons).P1000331.JPG

 

 

 

 

 

 

   voila la première couche

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite on fixe les chevrons perpendiculairement avec des vis 6*60

 

 

P1000333.JPG 

 

 

 

 

   on vérifie les niveaux et si nécessaire, on remet des cales.

 

cette fois l'entraxe est de 40cm pour un plancher de 22mm

 

 

 

 

 

 

 P1000336.JPG

 

 

  on remet donc une couche d'isolant. Bon finalement devant la facilité de mise en oeuvre des panneaux, on a laissé tomber le vrac....

 

  Après de nombreuses lectures on a quand même décidé de concerver le centre de la pièce sans isolant et de doubler uniquement sur le pourtour.

 

 

 

 

 

   Après avoir poser les premières lattes, on a constaté qu'il y avait des variations de dimensions de l'ordre de 1 à 2mm quand même... ça fait de beaux écarts... donc on a décidé de trier toutes les lattes et de les ranger par tailles

 P1000358.JPG

 

 

   Sachant que nous avons déjà un panaché de 3 largeurs (20cm, 14cm et 10cm)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000337.JPG

 

   la vis c'est vraiment top à poser, et le plancher est bien plaqué sur les chevrons.... A voir si ça laisse quand même respirer le chêne...!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le parquet est magnifique: merci jean marie...! mailto:scieriedescedres@laposte.net

Là encore, un gars vraiment simple et super sympa qui bosse tout seul dans sa "p'tite" scierie...

 

 

 P1000344

    

 

  Il est vraiment magnifique son plancher...!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les finitions pour plancher:

  . On ponce à la ponçeuse pour parquet (70 euros le week-end plus les bandes). Pour la conso des bandes, compter une bande pour 30m² environ...

  . on huile à l''huile dure Kreidezeit à l'huile de ricin. "moins jaune qu'avec l'huile de lin"... tu parles...!

 

après avoir huilé 3m², on stop tout. Le beau parquet chêne clair devient un parquet jaune et foncé..... On reponce et on réfléchi......!

   Pour éviter le vitrificateur pseudi écolo sans cov... on trouve une solution: mettre du blanc de titane en poudre dans l'huile.... Après de nombreux essai on a trouver le dosage pour conserver au max la teinte naturelle du plancher:

  P1000528

 

   une première couche au pinceau; on tire l'huile à fond. Une seconde couche au chiffon..

 

Dans 1 semaine, une finition au naplana et l'affaire est dans le sac.

 

   Bon c'est un peu fastidieux l'huile dure...!

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000529

 

 

 

    Mais ça vaut le coup!!!!

 

   

 

 

 

P1000516.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voili voilo.... ne manque plus que le naplana... ... et une couche sur la dalle...argrr... On va y arriver!

 

 

 

 

 

 

 

Published by etienne et lila
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 20:53
Tout est dans le titre... On a choisi de mettre du lambris au toit. C'est effectivement plus rapide que la pose (+finitions) de fermacell, et beaucoup plus simple.
   Lambris en sapin du nord 13*135 à 8,59HT. Il est clouté sur les liteaux avec des clous inox cranté de 40mm (au cloueur pneumatique)

P1000131.JPG 1) verifier la planéité des liteaux et ajuster si necessaire (ici avec des bandes de liège de 4mm)

 2) la 1ère latte doit être posée bien de niveau

3) ensuite on cloute... encore et encore...!










P1000136.JPG



Si une latte est un peu relevée sur un coté, on peut planter un ciseau à bois dans le liteau et faire levier pour enfoncer la latte.... et clouter rapidement.... le tour est joué!











 Voila quelques images en vrac...


P1000158.JPG 

  le seul coin chaud....! vertige...vertige... quand tu nous tiens!!!

P1000168.JPG











P1000198.JPGP1000151.JPG
















P1000195.JPGP1000194.JPG














P1000193.JPG














   Voila, j'en ai fini avec ce lambris... prochaine étape: le plancher du rdc et l'escalier.....
Published by etienne et lila
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 20:47
bonsoir à tous...on lance un nouvel espace de dialogues et d'échanges...

J'arrive pas à faire marcher ce truc....! Et pis c'est quoi d'abord une communauté?.....je voulais simplement faire un mini forum d'échange ou un truc du genre donc si quelqu'un sait comment faire... mille merci

Published by etienne et lila
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 17:30

Et bien, ça faisait longtemps.... Après une petite pause hivernale, nous voila reparti..
On attaque donc le plancher d'étage.
On doit donc:
  . habiller le plafond du rdc
  . isoler entre les solives
  . poser le plancher
P1030661.JPG

 A l'étage, on enlève les voliges qui servaient de plancher... c'est le vide...!















1) Habiller le plafond du rdc

  Pour ce faire, on récupère les voliges de 15mm qui nous servaient de plancher pour les travaux à l'étage.

P1030662.JPG



Donc, on commence par poser un pare-poussière (kraft) au plafond pour éviter les pluies de laine de bois! Agraphé sur les solives et scotché sur le pourtour.
P1030664.JPG














 Ensuite on peut poser les voliges. Elles sont fixées par des clous crantés de 60mm (cloueur). Pour éviter les coupes on à décider de faire un raccord au milieu de la pièce (2*4mètres).

P1030667.JPG 





  la 1ère moitié!...










P1030670.JPG

   Et la seconde... avec une "planchinounette" pour habiller le raccord.













  Voila, c'est rustique mais on aime bien.... Mais bien que la volige ait servie pendant 1 an posée au sol, je ne sais pas comment elle va réagir à la première chauffe.... On verra...!


2) isoler entre les voliges

Voila ce que ça donne vu de l'étage.
On isole donc avec de la laine de bois entre les solives.

P1030674.JPGP1030696.JPG















On a mis de la 60mm et on utilise toutes les chutes des murs et du toit

Ensuite, on vérifie la planéité des solives et si tout est bon on peut recouvrir (sans oublier les éventuelles gaines pour le plafonnier du rdc...).
On a mis du steico standart pour isoler du son les pièces de vie/ ateliers (panneaux de fibre de bois "dense" de 15mm)

P1030699.JPGP1030700.JPG
















Voila, la pièce est prête pour le plancher.
P1030701.JPG
 
   On entrepose le parquet pour la semaine prochaine.












2) pose du parquet

Bon, là j'avais une panne d'appareil photos (c'est vraiment de la .... ces appareils numériques). Donc il n'y a pas de photo pour illustrer cette étape! Mais il n'y a rien de bien compliqué... c'est là encore que du bonheur.
 Dans les mezzanines, le plancher est posé directement sur les solives (apparent au rdc). On a d'abord agraphé des bandes de liège de 5mm d'épaisseur sur les solives, et on a clouté ensuite le plancher avec des clous crantés 2,3*75. 
A l'étage on a pris du sapin du nord 27*140 (entraxe 55cm)- c'est un beau parquet, mais on n'avait pas mesuré à quel point c'était peu dense! On y fait vite des marques....-

Voila ce que ça donne
P1000085.JPG


 








P1000082.JPG

 








P1000093.JPG

 










P1000087.JPG

 la mezzanine "haute"  avérée obligatoire pour contreventer le pignon ouest!
 

 

 


P1000096.JPG








                                                                                     Vu du dessous

 

une dernière photo pour le lambris de la mezzanine

P1000086.JPG
 vu de la mezzanine haute et du rdc..

P1000088.JPG










L'espace entre les deux portes sera rempli de briques réfractaires car le conduit du poele monte juste ici.

....C'est bôôôôôôôôôô........

Published by etienne et lila
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 16:36

Et oui, il arrive enfin..... COOL!!!!! Un ami s'en débarrassait alors j'ai sauté sur l'occase. ça va me changer la vie et il tombe à pic puique j'attaque bientot  l'aménagement intérieur..

Voila la bête...



































Published by etienne et lila
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 20:14

en voila une étape fastidieuse!.... Donc pour finir le fermacell il faut y revenir à 5 fois.....!

1) enlever la colle

donc dans un premier temps il faut enlever les boudins de colle sur joints. Pour ce faire on peut utiliser un rabot, un ciseau à bois...etc... pour ma part j'ai acheté un racloir pour dalle béton et sa dépote... le bonheur. Dès que l'on entend une vis dépasser, on l'entoure au crayon et on repasse après à la boulonneuse.

2) Meuler les bandes

Déja moins rigolo là. Il faut meuler toutes les bandes de colle. Un ami pro m'avait conseillé la meuleuse avec un disque grain 40. Il avait raison c'est hyper efficace. Il faut creuser légèrement les joints pour pouvoir enduire après. Idem pour toutes les vis. Pour ne pas emplatrer ma dewalt, j'ai acheté 1 meuleuse à 17euros...! si si ça existe... et elle marche encore après 3 jours non-stop!...





  voila une bande prête à être enduite.




















3) enduire les joints

Toujour sous les conseil d'un ami, je n'est pas utilisé l'enduit fermacell, mais un enduit pour joint standart prêt à l'emploi. Il m'a fallut 3 seaux de 10kg pour 300m².
   Pour faire les bandes, il faut
         . 2 spatules (1 grande pour les bandes et 1 petite pour les vis),
         . 1 support pour porter du platre


 support fait maison dans une chute d'aglo revêtu avec un tasseau derrière pour le tenir... hyper pratique.













Alors voila ce que j'ai retenu après 300m² pour bien réaliser les bandes sans surcharger pour autant les joints:
  





























   1) on met de l'enduit perpendiculairement                                         2) on lisse le joint dans le sens de la bande

On laisse sécher jusqu'au lendemain

4) Ponçage des bandes

La encore, pour poncer le surplus de platre, j'ai acheté une ponçeuse exentrique à 18euros... Bon il m'en a fallu 2 et il faut enlever le sac d'aspiration pour y brancher un aspirateur industirel... 
   Les bandes sont poncées avec un grain 80gr, idem pour les vis. 1 journée à 2 pour l'ensemble... On en a plein des oreilles et le nez malgrè les bouchons et masques....!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              avant ponçage                                                                                              après ponçage

On ne doit surtout voir aucune vis ressortir sinon il l'enfoncer plus et remettre de l'enduit.....!


5) ponçage des plaques

Une fois toutes les bandes et vis ponçées, il faut poncer l'ensemble des plaques....! chouette...!!!!
Pour ce faire on a loué une giraffe chez Ki...tou
Avec un grain 150, ça lisse bien les plaques et on espère gagner en couches de peinture.




   en plus avec l'aspiration ça permet d'aspirer toutes les poussières et d'avoir des plaques bien propres.

 Comptez 90 euros pour la journée. Une journée suffit.




    Le résultat est nikel........... il ne manque plus que la peinture.
Mais ça, c'est pas pour bibi.....! Cool....




















Published by etienne et lila
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de etienne et lila
  • : autoconstruction d'une maison bio à ossature bois dans le morbihan
  • Contact

Recherche